Le Temps

 

Concept difficile  à définir et à concevoir à l’échelle de la formation de la planète et de sa conquête par le Vivant.
Homo sapiens, invité de dernière minute, a chamboulé la dynamique des équilibres édifiés au fil de 4.5 milliards d’années, en un temps record comme jamais aucune espèce ne l’avait fait.

Le temps un facteur primordial qui n’est pas suffisamment pris en compte ou souligné explicitement dans les argumentations en cours. Les représentations graphiques focalisent sur les derniers siècles, sans rappeler les longs millénaires de l’évolution. Il faut en avoir conscience car c’est souvent un obstacle, voire une résistance, à la compréhension.

Les scientifiques s’accordent pour distinguer divers âges de notre planète (ères, périodes et époques) marqués par ses activités volcanique et sismique, sa distance au soleil, les impacts éventuels de météorites… Activités qui se traduisent dans les roches, le sol, l’atmosphère… avec des conséquences sur la diversité du vivant.

Ainsi, cinq grandes extinctions, cinq grands bouleversements de la biosphère, de la vie sur la planète sont identifiées depuis la formation de la Terre, il y a environ 4.6 milliards d’années.

 

La période géologique la plus récente, l’Holocène fait suite à la dernière grande glaciation, voici 12 000 ans. Les glaciers alpins arrivaient jusqu’à l’emplacement de Lyon ! Cette période de stabilité géophysique a permis l’essor de l’agriculture et de l’élevage, malgré des fluctuations du climat d’environ 4 à 5 °C (petite ère glaciaire).

Et voilà que nous entrons dans l’Anthropocène !

Télécharger le texte.pdf : Le temps

 Quand l’homme bouleverse la planète

 Bienvenue en Anthropocène

DOCUMENTS :

 

Connexion utilisateur